photo
Éthique & humaine

Vous vous demandez sûrement pourquoi je me présente comme “ photographe éthique & humaine ” ? Ce que ça peut bien vouloir dire ? Lorsque j’étais salariée (plus de détails à ce sujet dans ma bio), je me suis rendue compte que je ne retrouvais pas certaines de mes valeurs dans mon travail. Celles qui me manquaient le plus étaient l’éthique et l’humain . Je me suis donc promis de faire en sorte que désormais, mon activité professionnelle, quelle qu’elle soit, soit alignée avec ces 2 mots. Soit alignée avec moi-même. Ce fut donc une évidence pour moi de les porter fièrement dans mon activité photographique, et j’ai cherché comment les concilier avec cette activité numérique, qui a priori ne rime pas du tout avec le côté humain et éthique (au sens écologique en particulier). Je ne suis pas la seule à porter ces valeurs dans le milieu, mais voici ma démarche et j’espère qu’elle trouvera écho en vous.

Numérique & écologie : Le saviez-vous ?

21 % : c’est la part des équipements informatiques dans la consommation d'électricité d'une entreprise de bureau (chiffre en croissance). Les 2/3 de ces consommations se produisent en période d’inactivité. Source : ADEME

D'après GreenIT, à l'échelle de la planète, l’empreinte environnementale du numérique équivaut à celle d'un continent qui ferait 2 à 3 fois la taille de la France et à 5 fois le poids du parc automobile français (180 millions de véhicules).

Toujours selon GreenIT, 1/4 des émissions de gaz à effet de serre générées par le numérique sont dues aux data centers. Réduire le stockage de nos données en ligne permet donc de réduire considérablement la pollution numérique. Pour le reste, 28% des émissions sont dues aux infrastructures, et 47% aux équipements des consommateurs.

Pour évaluer l'empreinte environnementale d'un ordinateur, un téléphone portable ou n'importe quel appareil électronique, il faut prendre en compte la fabrication avec notamment l'extraction de métaux rares (et encore, on ne parle pas de l'empreinte sociétale que ça engendre), la consommation d'énergie, mais également le recyclage lorsque ça arrive.

Du côté des transports, les vols intérieurs en avion génèrent près de 60 fois plus d’émissions de gaz à effet de serre que le train (par passager et par km) pour un trajet équivalent en distance et nombre de voyageurs. Source : CITEPA Secten - Avril 2019

2/5
Mes différents leviers d’action écologiques
Mode de transport
Pour mes trajets en France métropolitaine, je me déplace en train partout où c’est possible, jusqu’à ce qu’une voiture soit nécessaire. J’ai renoncé à l’avion pour le travail pour ses conséquences écologiques lourdes, en particulier pour de petites distances et de courtes durées (ce qui est souvent le cas en mariage par exemple). Ce choix s’applique sur le territoire métropolitain et dans les pays adjacents si ça reste viable logistiquement parlant. Cependant, je suis consciente qu’il y a toujours des exceptions. Je prendrai l’avion si nécessaire, et dans tous les cas, les vols se feront sous réserve de compensation carbone.
Stockage de données
Comme vous l’avez vu plus haut, les données en ligne polluent. Or, les photographes ont facilement énormément de données, en particulier à cause des photos stockées en ligne : clouds de sauvegarde, galeries clients en ligne, photos sur les réseaux sociaux... Concrètement, avec mon matériel, une photo pèse entre 40 et 60Mo en sortie de boitier (c’est-à-dire “brute”, avant tout travail dessus). Si je vous dis que pour une séance photo, je finis avec environ 500 photos, et pour une mariage, avec 3000 à 5000 photos, vous comprenez bien que c’est une activité polluante. Pour limiter ce stockage de données, mes contrats comportent une clause indiquant une durée maximale contractuelle de stockage de données (photos, emails...).
énergie verte
Les photographes ont besoin d’énergie pour leur matériel, d’hébergeur pour leur site internet et de serveurs pour stocker les données en ligne. J’ai choisi un fournisseur d’énergie verte pour mon logement et donc mon bureau. Un fournisseur français transparent sur les sources d’énergie et le détail du mix énergétique, que je suis ravie de soutenir ! J’ai également choisi mon prochain hébergeur internet (pour mon site et ma boite email pro) pour ses actions environnementales, en particulier la gestion énergétique de ses serveurs. Je migrerai dès que le contrat chez l’hébergeur actuel arrivera à terme.
Packagings
Que ce soit pour les packagings mariages ou les cartes cadeaux, j’ai trié les fournisseurs sur le volets pour vous offrir des objets durables et écoresponsables. Je limite les objets à utilisation unique. Vous retrouverez donc tirages et clé USB de mariage dans un pochon à réutiliser en sac à vrac ou pochon pour objet délicat. Mes cartes cadeaux et cartes de remerciement en papier ensemencé trouveront une 2ème vie 🌱 J’ai privilégié le Made in France (tirages photos, pochons mariages) ou du Made in Europe (Espagne ou UK pour les clés USB), le papier en coton recyclé pour mes cartes de visite. Bien sûr, je suis attentive aux valeurs environnementales des fournisseurs choisis, mais également à la qualité de leurs produits.
au quotidien
J’agis comme je peux depuis 2 ans pour “mieux” consommer. Made in France ou Made in Europe, acheter auprès d’artisans ou petits créateurs plutôt que chez des multinationales, éviter les sacs et emballages plastiques, fabriquer mes produits ménagers, consommer de saison et locavore, éviter les produits ou matières désastreux écologiquement et socialement parlant... Je fais de mon mieux même si je suis loin d’être parfaite et rigoureuse dans tout ça. Que vous soyez attentifs à tout ça ou pas, je ne peux que vous conseiller une chose : faites de votre mieux :)
Don à des associations
Enfin, parce que je sais que mes actions individuelles sont minimes par rapport à des actions collectives mais qu’on n’a pas besoin d’être une multinationale pour agir, j’ai décidé de faire don de 1% de mon chiffre d’affaires à des associations qui œuvrent pour des causes environnementales et/ou sociales. Même si ça ne représente pas une somme importante, je suis convaincue que chaque euro dépensé sera utile à quelqu’un in fine. J’ai listé plusieurs associations que j’aimerai aider en Métropole et en Polynésie, et je dois désormais définir comment et à qui je vais faire mes dons. Je tâcherai d’être transparente sur les dons réellement effectués, et choisirai les associations également pour leur transparence sur l’usage des dons :)
Je suis éthique...
TransparenceSur ce site ou dans nos échanges, je suis moi-même et je ne cache pas volontairement des informations pour vous induire en erreur.
HonnêtetéMalgré mon rôle de “prestataire”, je suis là avant tout pour vous conseiller et vous orienter sur les prestations et la qualité qui vous correspondent le mieux.
Prix justeJe fixe mes tarifs suivant la valeur que j’estime pour chacune de mes prestations, et en fonction de mes compétences, du temps consacré et du travail fourni pour y arriver. Vous trouverez notamment dans la FAQ Mariage le travail “en coulisses” nécessaire pour délivrer des prestations de qualité :)
FeelingPour pouvoir capter votre “vous”, le feeling doit passer entre nous. Si en me lisant sur ce site, mon univers vous parle, n’hésitez donc pas à m’écrire pour qu’on se rencontre :)
Plus qu’une photographeQuand je ne suis pas en train de vous guider ou vous rassurer, je suis bien souvent le bras droit de la mariée ou la “femme-à-tout-faire” pour vous faciliter la vie et préparer au mieux les photos !
BienveillanceJe fais toujours de mon mieux pour que tout se passe bien, mais parfois les aléas de la vie en décident autrement. Lorsque ça arrive, je vous en informe et propose des solutions si besoin, et j’espère trouver bienveillance et discernement dans nos échanges :)
@vaikehushan sur Instagram
instainstainstainstainstainstainstainstainstainstainstainsta