post picture
Mariage
Voyage de noces : la Polynésie pour un séjour inoubliable
Publié le 03/03/2020

Ça y est, vous allez bientôt vous dire le grand “Oui”. L’organisation de votre mariage avance bien, mais vous commencez à vous questionner sur la suite et le traditionnel voyage de noces. Les idées fusent, mais la première chose à fixer est : quelle destination pour votre voyage de noces ? En lisant ma biographie, vous avez sûrement découvert que je suis originaire de Tahiti, en Polynésie française. C’est donc sans surprise que je vais vous parler avec amour et passion de mon pays, et peut-être vous convaincre (si ce n’est pas déjà fait) de faire votre voyage de noces en Polynésie ! Je vais bien sûr aussi vous donner des conseils pour organiser votre voyage de noces là-bas, à moins que vous n’hésitiez à confier cette tâche à une agence de voyage car vous êtes déjà bien occupé·e·s avec votre mariage !

Pourquoi la Polynésie fait rêver

Polynésie, Tahiti, Bora Bora, Moorea… Des noms qui évoquent immédiatement beaucoup de choses, dont un doux rêve inatteignable, sans qu’on sache réellement où c’est et à quoi ça ressemble réellement à moins d’y avoir mis les pieds. Elle fait rêver depuis le passage des premiers explorateurs occidentaux il y a quelques siècles. C’est d’ailleurs pour ça que de très célèbres artistes français y ont séjourné voire élu domicile pour leur beaux jours (Paul Gauguin, Jacques Brel, Matisse…). Entre le mythe de la vahine (mot qui signifie « femme »), les Polynésiens bien costauds et les camaïeux de bleu des lagons disséminés dans l’océan Pacifique, la destination laisse rêveur. Sur place, on se rend compte également que la beauté des paysages n’ont d’égal que la chaleur et la simplicité des habitants, qui vivent au jour le jour et sont toujours là pour aider leur prochain.

Mais au fait, la Polynésie, Tahiti, Bora Bora, c’est quoi et où exactement ? Allez, je vous fais un mini-cours de géographie !
La Polynésie française est un territoire au milieu du Pacifique sud comprenant 5 archipels (archipel = ensemble d’îles) : la Société, les Tuamotu, les Marquises, les Australes et les Gambier. Ces archipels regroupent au total pas moins de 118 îles, dont un peu plus de la moitié sont habitées. Ces îles sont :

  • soit des îles hautes : il y a le reste d’un ancien volcan en leurs centres (une île avec des montagnes) et souvent un lagon,
  • soit des atolls : de très vieilles îles dont le volcan a complètement disparu sous l’eau, ne laissant plus qu’une barrière de corail délimitant le lagon. Les îles des Tuamotu sont toutes des atolls, et c’est à elles qu’on pense pour les paysages de carte postale !

Tahiti est l’île où se trouve la capitale, Papeete (se prononce “Papé-é-té”, pas “papette”). C’est aussi l’île la plus jeune géologiquement parlant : elle est donc la plus grande et la plus haute (en altitude). C’est tout naturellement qu’elle regroupe la plus grande partie de la population.
Moorea est “l’île sœur” de Tahiti, située à seulement 17km de cette dernière. À elles deux (et avec Maiao, une île imperméable à tout étranger, y compris les Polynésiens d’autres îles), ces îles forment l’ensemble des “Îles du Vent” dans l’archipel de la Société, et comptabilisent 75% de l’ensemble de la population polynésienne, soit environ 210 000 personnes sur les 280 000.
Bora Bora est une île haute de l’archipel de la Société (comme Tahiti et Moorea), connue comme la “perle du Pacifique” grâce à son lagon ! Ses couleurs attirent les amoureux du monde entier : Etats-Unis, Japon, Chine, Brésil, Italie… Pour une lune de miel en bungalow sur pilotis ou pour une cérémonie de mariage polynésien sur la plage, les couples viennent vivre leur rêve ici.

Vue aérienne de "l'île aux récifs" de Rangiroa - ©Vaikehu Shan

Vues aériennes de Rangiroa, le plus grand atoll de Polynésie (et 2ème plus grand au monde)

Pourquoi choisir la Polynésie comme destination pour son voyage de noces ?

La Polynésie, le voyage d'une vie

Lorsque je rencontre des personnes qui visitent ou ont visité la Polynésie, beaucoup me disent que c’est « le voyage de leur vie ». Et pour cause : c’est l’une des destinations les plus chères au monde ! Il faut donc souvent plusieurs années d’économies avant d’y aller et en profiter pleinement. En dehors de cela, c’est l’un des territoires français les plus éloignés de la Métropole, et très différent de la mère patrie à bien des égards, pas seulement pour sa météo et ses paysages (même s’ils savent être surprenants – j’en parle plus bas).
À leur arrivée, les voyageurs sont surpris par deux choses : les senteurs florales qui embaument l’air (que ce soit avec les colliers de fleurs à l’arrivée ou bien avec les fleurs présentes au quotidien), et la langue de Molière aléatoire. Pour être plus précise, la langue est chantonnante, avec des « r » roulés mais aussi déroutante avec ses « tu » à tout va et ses mots empruntés aux Américains et à la langue tahitienne. Le tutoiement lève d’ailleurs instantanément les barrières. On est tous des pairs, et il n’y a là aucun manque de respect à traduire. Au contraire, on vous lancera sûrement “Bonjour” et des sourires en vous croisant, même si on ne vous connaît pas (ça arrive surtout dans les îles, moins à Tahiti ^^). Mon amie Karine de l’agence wedding planner La Kolibrine Wedding, décrit bien ce qu’elle a ressenti lors de son voyage de noces en Polynésie : l’éveil des sens. Les senteurs, les couleurs vives, les chants tout le temps et partout, le bruit des vagues, les goûts des fruits (en particulier de l’ananas de Moorea !)… Tout n’est qu’émerveillement ! On paie en franc pacifique, une monnaie qu’on ne trouve dans aucune banque ni bureau de change ailleurs que sur place, et on achète souvent fruits et poissons fraîchement pêchés au bord de la route. Je pourrais continuer encore des heures sur tous les détails qui font qu’on revient forcément transformé·e d’un tel voyage, mais ce qui fait surtout la différence avec d’autres destinations ensoleillées du même type, c’est la chaleur de la population, et son attachement à sa culture.
La culture et les traditions polynésiennes sont héritées des ancêtres polynésiens et sont très loin de ce qu’on peut voir en Occident. Les Polynésiens ont entre autres un lien très fort avec leurs terres, la nature et l’océan. C’est communément ce qu’on appelle le mana, un lien mais aussi une force qui les protège au-delà de leurs terres. La campagne de communication de Tahiti Tourisme parle d’ailleurs des “îles du mana”, mais je trouve que c’est tourné beaucoup trop commercialement alors qu’il est un concept avant tout spirituel et intrinsèque, non quelque chose qu’on ressent “comme ça” juste parce qu’un guide en parle (c’est la chauvine qui parle, oups ! ceci dit, sur place les voyageurs mesurent bien comme les Polynésiens sont fiers de leur culture et de leur pays). En voyageant en Polynésie, vous baignerez forcément un peu dans une culture vieille de plusieurs millénaires, car cette destination est épargnée du tourisme de masse. Sauf peut-être à Bora Bora, si tant est que “plusieurs centaines de touristes sur une même île” soit du tourisme de masse ;)

Collier de fleurs de Rurutu, une île des Australes

Prestation de danse de Kevin MARUHI, pour le titre de Meilleur danseur du Heiva i Tahiti 2019 (groupe O Punaauia)

Tressage de pandanus, l’artisanat des îles Australes

Profiter à deux

Si je conseille de choisir la Polynésie comme destination de voyage de noces, c’est également parce que c’est une destination dont on profite mieux en amoureux. Comme je l’ai dit juste avant, la Polynésie est une des destinations les plus coûteuses (que ce soit pour un voyage de noces ou pas), et on ne va pas se mentir, c’est un lieu idyllique pour les amoureux, un cadre propice au romantisme et à l’amour.
Si vous êtes plus de deux, les frais peuvent vite monter. Par exemple, les chambres et bungalows sont souvent conçus pour 2 personnes et il faut payer un supplément pour ajouter des lits. Les excursions sont assez coûteuses (compter en moyenne 80 à 100€/pers. pour une excursion à la journée). Les vols internes (entre les îles) et les repas coûtent chers également, etc.
Enfin, de manière générale, le voyage de noces est LE moment où vous pouvez enfin souffler après des mois à organiser votre mariage. C’est vraiment le voyage dont vous devez profiter au maximum, que ce soit pour en prendre plein la vue ou se reposer. Si vous avez des enfants plutôt calmes, assez grands pour ne pas devoir être tout le temps alerte, et que vous avez les moyens de payer un voyage pour plusieurs, tant mieux ! Sinon, je conseille plutôt de partir en couple pour un voyage de noces en Polynésie afin d’alléger votre charge mentale :)

Séance honeymoon avec Elodie et Kevin sur la plage de l’hôtel Moorea Beach Lodge

Des plages à perte de vue, mais pas que !

Parce que je sais bien que l’un des principaux critères pour choisir la destination de son voyage de noces, c’est le dépaysement, parlons-en ;) Je suppose que si je vous dis “Polynésie”, ce sont des images du type carte postale avec plage et cocotiers. Alors je vous rassure, vous en aurez, des belles plages avec des lagons turquoise, mais vous aurez bien plus que ça ! Vous trouverez aussi des falaises de roche volcanique sur lesquelles s’écrasent les vagues de l’océan (ce sont des récifs frangeants), des montagnes dignes de Jurrassic Park, des vallées et leurs forêts tropicales, des grottes immenses, des champs de taro, des maisons aux parois fragiles et aux toits de tôles, des 4x4 partout, des lagons remplis de poissons, dauphins, requins et autres animaux marins, etc.

Vue aérienne de la passe d’Avatoru à Rangiroa

Récif frangeant à Rurutu aux Australes

Champs de taro à Rurutu

Entrée de la grotte Ana A’eo ou grotte Mitterrand à Rurutu

En chemin pour faire sécher les feuilles de pandanus fraîchement coupées, à Rimatara

Organiser son voyage de noces en Polynésie

Ça y est, vous êtes convaincu·e·s ? Ou bien vous attendez quelques chiffres (notamment pour le budget) pour vous décider ? Allez, on attaque les conseils pratiques !

Quelle est la période idéale pour un voyage en Polynésie ?

Je ne vais aborder cette question que sous le spectre de la météo, car un voyage de noces sous la pluie, ce n’est pas ce que je vous souhaite.
Eh oui, je brise un mythe : non, il ne fait pas toujours beau en Polynésie ! Ne vous inquiétez pas, il n’y a pas les 4 saisons comme on les connaît sous de plus hautes latitudes, mais comme dans tous les pays tropicaux, il y a 2 saisons : la saison des pluies et la saison sèche. La saison des pluies s’étend de décembre à mai approximativement, et la saison sèche prend le relais de juin à novembre. Ces dates sont toutefois à prendre avec des pincettes car depuis quelques années, elles ont tendance à ne plus être aussi marquées dans le temps, sûrement à cause du réchauffement climatique.
Je conseille vivement de partir pendant la saison sèche, car les températures y sont plus supportables, il fait moins humide (mais quand même plus de 90% d’humidité !), et vous prenez moins de risques par rapport aux pluies. La saison des pluies est à éviter le plus possible. Autant vous pouvez avoir de la chance et ne pas en avoir du séjour, autant vous prenez le risque de ne pas voir un seul rayon de soleil ! Les pluies tropicales sont des pluies chaudes mais diluviennes, et il y a souvent des inondations en cette période, en particulier entre janvier et mars. Il y en a eu par exemple en 2017, en 2018 et même en mai 2019, et c’est encore le cas cette année en 2020. À l’heure où je publie cet article, des inondations frappent plusieurs îles…

Je détaille d’autres éléments à prendre en compte pour choisir les dates de son voyage de noces en Polynésie dans ce guide pratique publié sur mon blog voyage Vai en vadrouille. J’y parle notamment d’événements à prendre en compte (événements traditionnels et sportifs), de la saison des baleines, etc.

Baie de Cook de Moorea en février 2018, en pleine saison des pluies

Combien de temps prévoir pour un voyage de noces en Polynésie ?

Compte tenu du temps de trajet (au minimum 21h aller et 21h retour, donc déjà 2 jours “perdus”), du décalage horaire (-12h en heure d’été par rapport à la Métropole) dont il faut récupérer et du budget, je conseille de partir pour une durée minimale de 14 jours sur place. Dans l’idéal, il faudrait prévoir plutôt 3 semaines à un mois pour bien profiter en visitant plusieurs îles très différentes en passant plusieurs jours sur chacune. Ça permet aussi de bien prendre le temps, se reposer, et non passer son temps à courir d’île en île :)

Pour une quinzaine de jours, prévoyez au maximum 4 îles sur un à deux archipels. En 3 semaines, vous pouvez visiter jusqu’à 6 îles. En un mois, vous pouvez visiter 2 à 3 archipels différents.

Quelles îles visiter ?

5 archipels, 118 îles, vous verrez que le choix sera sûrement rude ! Pour les voyages de noces, en général tout se fait sur une poignée d’îles, à savoir : Tahiti, Moorea, Bora Bora, Huahine, Maupiti, Raiatea et Taha’a, Rangiroa, Fakarava et Tikehau.

De 15 jours à 1 mois, avec les incontournables ou loin des sentiers battus, retrouvez toutes mes idées d’itinéraires pour un voyage de noces en Polynésie dans cet article.

Est-ce que Bora Bora est inévitable en voyage de noces ?

On me pose parfois la question et elle est légitime. Personnellement, je dirais que non, Bora Bora n’est pas à visiter absolument pour la simple et bonne raison que son atout est son lagon, et on retrouve d’aussi belles couleurs sur d’autres îles : Huahine, Maupiti, Rimatara, Raivavae… Cependant, si vous rêvez du lagon avec bungalow sur pilotis, c’est effectivement à Bora Bora que je vous conseille d’aller :)

La baie des vierges de Rimatara, aux Australes

Le lagon de Huahine, dans la Société

Mes coins secrets

Pour un voyage de noces en Polynésie unique et exceptionnel, voici les endroits que je recommande pour un voyage qui ne ressemble pas à ceux des autres. Ce ne sont que des recommandations pour des expériences que j’ai réalisées moi-même, en faisant un tri sur les multiples séjours dans les îles réalisés depuis que j’ai… 1 an ! ;)

Un hébergement : l’hôtel Fenua Matai’o’a à Moorea.
Cet hôtel indépendant entièrement imaginé et décoré par sa propriétaire est situé à Tiahura, l’un des plus beaux spots de Moorea pour se baigner, faire du kayak ou louer un bateau sans permis ! Cet hôtel est un véritable havre de paix. Les mots d’ordres : repos, apaisement, rêverie. Dans les différents salons très intimistes nichés dans des écrins de verdure ou dans l’immense maison de bois, ainsi que sur les terrasses sur pilotis et les mini-villas, vous trouverez forcément de quoi passer de bonnes vacances. En plus, on y mange très bien. Si vous cherchez le dépaysement loin du standard des grandes chaînes hôtelières, et une alternative aux bungalows sur pilotis aux prix exorbitants, vous savez où aller. En choisissant l’hôtel Fenua Matai’o’a, vous aurez peut-être l’occasion de séjourner dans la même suite que Tom Cruise lorsqu’il descend à Moorea ;) Bref, c’est vraiment l’hôtel par excellence pour un voyage de noces en Polynésie inoubliable !
Les + : hôtel très intimiste avec un nombre de suites limité (seulement 5) dont 2 suites avec terrasse privative — décoration et cadre absolument enchanteurs — sûrement un des meilleurs rapports qualité / prix de l’île — suites avec grandes capacités d’accueil (jusqu’à 7 personnes) — bonne restauration sur place — service aux petits soins (voiturier, bagages portés aux chambres, cocktails de bienvenue…) — les prestataires des excursions vous récupèrent et vous déposent directement à l’hôtel.
Les - : la location de masques, tubas et kayak est en supplément.

Une excursion : une excursion à la journée à Te Pari, à la presqu’île de Tahiti, avec Tahiti Surfari
Cette excursion est vraiment la plus dépaysante que j’ai faite jusqu’à présent. Même si je viens de Tahiti même, je ne m’attendais pas du tout à ce que la Presqu’île soit aussi belle ! L’excursion à Te Pari vous emmène jusqu’au bout de l’île. Il faut savoir que Tahiti est composée d’une “grande île” et d’une “petite île” (appelée la Presqu’île) reliées par un isthme. La grande île est entourée d’une unique route, mais ce n’est pas le cas de la Presqu’île. Une partie n’est pas accessible par la route, seulement par bateau. C’est là-bas que se trouve Te Pari, l’un des coins les plus sauvages de Tahiti… C’est clairement une sortie pour les amoureux aventuriers qui aiment le canyoning et ne craignent pas de nager dans le grand bleu ! Si vous vous rendez en Polynésie pendant la saison des pluies malgré mes recommandations, alors allez au moins faire cette excursion. En effet, elle n’est pas trop envisageable pendant la saison sèche car le vent vient du sud à cette période, ce qui entraîne une forte houle au sud de la Presqu’île et rend l’activité dangereuse. Enfin, je vous conseille vivement de faire ce tour avec Tahiti Surfari, dirigé par Cindy. Ses parents et elle connaissent la Presqu’île côté terre et côté mer comme leur poche. Ils vous raconteront les légendes des lieux et vous feront visiter comme aucun prestataire ne le fera. Vous pouvez choisir une excursion à la demi-journée (Fenua Aihere) ou à la journée (Te Pari). Je vous recommande vivement la journée entière car le temps passe déjà trop vite, et que Cindy rallongera peut-être un peu l’excursion d’1h ou 2 si la météo et l’envie sont là ;)
Les + : Tahiti comme très peu de gens l’ont vue — très fort potentiel de dépaysement — de l’aventure — pique-nique sur un motu (un îlot) — plusieurs arrêts et activités — possible de rester sur le bateau si vous êtes fatigué·e ou ne souhaitez pas prendre part à certaines activités
Les - : à éviter si vous n’aimez pas les activités du type canyoning, si vous ne savez pas très bien nager ou si vous avez peur du grand bleu

Un archipel : les îles Australes
Dernière recommandation pour les marié·e·s qui cherchent des îles “authentiques”, loin du tourisme de masse et du bling bling des bungalows sur pilotis : l’archipel des Australes (de son nom local Tuha’a Pae) est fait pour vous ! Quatre îles sont accessibles facilement en avion : Rimatara, Rurutu, Tubuai et Raivavae. Tubuai et Raivavae ont des lagons absolument incroyables (d’aucuns disent que le lagon de Raivavae rivalise et de loin avec celui de Bora Bora !). Rurutu est connue pour son artisanat (tressage de chapeaux), ses tarodières (champs de taro) et pour l’observation des baleines à bosse d’août à octobre. Rimatara est la plus petite île, réputée pour son artisanat (culture de pandanus et tressage de paniers) et pour son oiseau endémique : la perruche de Rimatara.
Point d’hôtel 5*. Aux Australes, vous logez dans des pensions de famille, mangez à votre faim car les terres et l’océan y sont très fertiles, et vous pouvez même faire des balades ou courses équestres avec des moniteurs agréés, comme Viriamu de la pension Teautamatea à Rurutu.
Pour en savoir plus sur les Australes, je vous invite à lire mes articles sur Rimatara et Rurutu.
Les + : peu de touristes — des prestataires aux petits soins — un contact direct avec la population locale
Les - : peu de vols — peu de services sur place (pas de distributeur de billets de banque, pas de TPE dans les boutiques, etc.) — pas de diversité dans les services de restauration

Pour information, je n’ai pas encore visité l’archipel des Marquises. Une fois que ce sera fait, je viendrai compléter cette section si besoin !

Une des terrasses de l’hôtel Fenua Matai’o’a à Moorea

Quel budget pour un voyage de noces en Polynésie ?

Attention, la réponse va piquer…

Le premier et plus gros poste de dépense voir et comparer les prix des billets d’avion ici. Le premier et plus gros poste de dépense voir et comparer les prix des billets d’avion ici. Il y a 3 compagnies qui desservent actuellement l’aéroport international de Tahiti-Faa’a : Air Tahiti Nui (ATN), Air France (AF) et French Bee (FB). La première est la compagnie locale, qui vous accueille avec tiare tahiti à glisser sur l’oreille et avec des cabines bleues lagon et océan. J’imagine que je n’ai pas besoin de présenter AF. Ces deux compagnies font une escale à Los Angeles, contre San Francisco pour FB. Cette dernière est une compagnie low cost : le billet de base ne comprend que la place et une bagage cabine. Il faut ajouter repas, bagage(s) en soute, etc. si besoin. C’est toutefois une alternative pour les personnes qui veulent réduire les dépenses pour les billets d’avion. Attention tout de même : qui dit compagnie low cost dit services low cost. En cas de souci sur le premier ou deuxième vol de l’aller ou du retour, la compagnie n’est pas obligée de trouver une solution car le principe des compagnies low cost est de faire des trajets « point à point » (donc au lieu d’un Paris-Papeete, vous prenez en fait un Paris-SF puis un SF-Papeete), et surtout elle n’a pas les moyens de le faire rapidement. Il y a eu plusieurs fois des cas de passagers qui ont mis plusieurs jours à rentrer chez eux suite à des incidents avec FB.
En haute saison, prévoyez au moins 2000€ A/R par personne sur ATN et AF ou 1500€ A/R par personne avec FB. Achetez vos billets le plus longtemps à l’avance pour la haute saison, le mieux étant de le faire à l’ouverture de la billetterie (1 an à l’avance).
En basse saison, les prix peuvent descendre à 1350€ A/R avec ATN, et un peu moins de 1000€ A/R avec FB.
Astuce billet d’avion : S’il reste de la place quelques semaines avant une date, les prix sont beaucoup plus avantageux à ce moment. Par exemple, ATN fait souvent des promos entre janvier et mars pour des séjours jusqu’en avril, ou bien en juin pour des séjours en août-septembre. Mettez une alerte sur un comparateur de voyage comme Skyscanner ou inscrivez-vous à leur newsletter pour être au courant, et soyez prêt·e·s à être flexible !

Ensuite, il y aura les différents vols internes à mettre dans le budget. Vous voyagerez certainement avec Air Tahiti en prenant un pass inter-îles. Il faut compter entre 350 et 750€ par personne si vous voyagez dans la Société et/ou les Tuamotu sans repasser par Tahiti entre ces îles. En ajoutant des îles des Australes ou des Marquises, il faut ajouter jusqu’à 500€ par personne.

Les tarifs des hébergements varient beaucoup, selon que vous logez dans des pensions de famille (le type d’hébergement le plus répandu en Polynésie, un genre de petite hôtellerie familiale) ou en hôtel 5*. Selon la période, le type d’hébergement, l’établissement, le standing souhaité, chambre ou bungalow, côté jardin ou sur pilotis, les tarifs vont de 50€/nuit pour 2 personnes jusqu’à plus de 1500€/nuit. Pour ce qui est des bungalows sur pilotis, comptez pas moins de 600€/nuit. Je vous invite à consulter les sites comme Booking ou TripAdvisor pour trouver et comparer les hébergements.

Enfin, les différents frais sur place (repas, excursions, objets souvenirs, transport, etc.) sont assez importants car le coût de la vie est élevé sur place (plus qu’à Paris à titre de comparaison).

Pour résumer, en moyenne, il vous faudra compter entre 6000 et 10 000€ par personne pour un voyage de noces en Polynésie d’une durée de 15 jours, en fonction de votre façon de voyager et de vos priorités. Ce chiffre peut encore monter bien sûr si vous choisissez de loger dans des hébergements d’exception.

Partir avec une agence de voyage ou pas ?

Personnellement, je recommande vraiment de passer par une agence de voyage pour organiser votre voyage de noces en Polynésie, et ce pour plusieurs raisons :

⠀1 - Economie de temps et de stress

⠀2 - Beaucoup d’établissements et de prestataires d’excursions n’ont pas de site internet, ne sont pas réactifs par email ou bien ne prennent des réservations que par téléphone (coût de l’appel, décalage horaire, etc.) avec empreinte de CB à donner par téléphone (sans compter que l’appel téléphonique vous coûtera celui d’un appel au forfait “Reste du monde”, peu importe votre opérateur)

⠀3 - Avec l’organisation de votre mariage, il sera très difficile de gérer l’organisation de ce voyage si vous partez seulement quelques jours après le mariage.

Si vous avez du budget et que votre priorité est un voyage d’exception et sans aucun tracas, je vous recommande l’agence Voyageurs du monde pour un voyage complètement sur-mesure et hors des sentiers battus. Sinon, je vous recommande Easy Tahiti, une agence de voyage locale qui a fait ses preuves auprès de milliers de voyageurs Métropolitains rentrés très satisfaits !

J’espère que cet article vous a fait voyager et rêver ! N’hésitez pas à me dire s’il vous a aidé à vous décider à aller en Polynésie pour votre voyage de noces, ou s’il vous a apporté des conseils précieux pour l’organisation. Je suis également joignable par mail si vous avez d’autres questions, à moins que vous ne trouviez les réponses sur mon blog voyage Vai en vadrouille :)

Je serai en Polynésie du 12 octobre jusqu’à fin novembre 2020. Mon programme n’est pas encore fixé mais je serai disponible pour photographier des mariages et faire des séances photos, donc si vous êtes intéressé·e·s, n’hésitez pas à me contacter. Je serais vraiment ravie de réaliser un reportage photographique avec vous dans les îles polynésiennes, que ce soit pour une séance couple, une séance lune de miel ou honeymoon, une séance famille, ou encore un mariage ou une cérémonie d’échange de voeux ! :)

Toutes les photos sont les miennes. Toute reproduction sans mon autorisation est interdite.

Cet article contient des liens affiliés.

@vaikehushan sur Instagram
instainstainstainstainstainstainstainstainstainstainstainsta