photo
Hello, c'est Vaikehu !

Mais vous pouvez m’appeler Vai, qui se prononce comme le Veil de Simone. Pour les téméraires, Vaikehu se prononce “Veil-ké-hou”. Je viens de Tahiti où j’ai passé les 17 premières années de ma vie avant de débarquer en Métropole pour les études. Après une prépa scientifique à Paris, quelques années d’école d’ingénieur à Grenoble et deux diplômes en poche, j’étais destinée à une longue carrière d’ingénieure. J’ai toutefois choisi de suivre ma plus grande passion et de laisser la part belle à la créativité, à l’entreprenariat, à l’expression de mes valeurs et aux relations humaines dans ma vie.

Le saviez-vous ?

J'adore les chats depuis que j'ai... 6mois ! Aujourd'hui, j'ai une petite Mila grise et rose sable nous accompagne, et envahit pas mal mes stories Intagram et Facebook. Depuis peu, elle a la compagnie de Maya, que je récupère suite au voyage à durée indéterminée de son maître, un ami.

post picture

Je suis une fille des îles, et même si j'aime me ressourcer auprès de la mer ou l'océan, je préfère la montagne. Que ce soit les montagnes bien vertes de Tahiti ou les sommets des Alpes, je suis toujours partante pour une randonnée ! Merci Maman pour nos marches le dimanche matin, même s'il fallait parfois me tirer du lit ;)

post picture

Ce n'est pas très original, mais j'adore voyager ! La Polynésie est en plein milieu du Pacifique, et c'est plus difficile de voyager à partir de là qu'à partir de la France. Les distances, moyens de transport et coûts sont loin d'être aussi contraignants, et je prends beaucoup de plaisir à découvrir la France métropolitaine et l'Europe pour l'instant. Je parle de mes voyages sur Vai en vadrouille, mon blog voyage depuis 2016.

post picture
2/3
La photographie, ma plus longue histoire d’amour.
Elle a commencé au collège, où un prof de techno, photographe après la sonnerie des cours, souhaitait transmettre sa passion. Avec des cours-ateliers sur la prise de vue, les réglages, la composition, la lumière, le post-traitement, la retouche et la diffusion de ses images, il faut dire qu’il a fait mouche. Ces cours étaient à la fois très différents et si proches des cours d’arts plastiques et d’histoire de l’art que je suivais en conservatoire à la même époque. Je découvrais un nouveau médium qui me faisait interagir avec mon environnement et d’autres personnes. J’ai arrêté quelques années la photo par manque de temps (je pratiquais d’autres activités) et de matériel. C’est après le bac, une fois en classe prépa que, sur les conseils de mes parents, j’y suis revenue pour continuer à “créer” et me sentir vivante. La photo a commencé à prendre une place importante dans ma vie, et après les concours en fin de prépa, j’ai choisi mon école d’ingénieur en partie en fonction des associations de photo, pour dire ! Vous devinez peut-être : j’ai passé plus de temps et d’énergie dans les activités associatives qu’en amphi. J’ai même pris les rênes de l’asso et ai alors goûté au mélange exquis de la photo et l’entreprenariat.
C’est alors que ça m’a paru évident : un jour, plus ou moins lointain, je me lancerais corps et âme dans la photo. Cette expérience m’a donné envie de poursuivre un double-diplôme en management et administration d’entreprises, où j’ai découvert tous les métiers et rouages d’une entreprise, ainsi que les étapes de création. J’ai tenté la voie “ingénieure” pour ne rien regretter plus tard. Il n’aura pas fallu très longtemps pour que mon rêve revienne car après 1 an de salariat, je voulais partir. Entre l’impression que je n’étais pas à ma place, le fait que je ne pouvais pas être alignée avec mes valeurs dans le grand groupe où j’étais, et le management décalé avec la réalité actuelle, j’ai décidé que c’était le moment. Je suis pleinement heureuse aujourd’hui car j’ai un quotidien qui me fait vibrer, me permet d’être moi-même à 100% et je décide de la façon dont je mène mon activité professionnelle, notamment en cherchant toutes les solutions possibles pour que mon activité de photographe soit en accord avec mes valeurs.
Si j'étais...
Un lieu ?Quelque part en montagne, au milieu d’arbres et loin du bruit de la ville.
Une odeur ?J’hésite entre celles des colliers de fleurs qui embaument l’aéroport de Tahiti, ou l’odeur d’un livre neuf ?
Un son ?Le ressac des vagues au lever ou coucher du soleil.
Une texture ?Celle d'un papier doux sous la bille de mon stylo, et avec lequel j'ai ma "belle écriture" !
Un vêtement ?Mon ciré rouge, je l’emporte quasiment partout ! Peut-être me reconnaîtrez-vous comme ça ?
Une couleur ?Vert ou bleu, et impossible de choisir entre toutes leurs nuances !
Un animal ?Un chat sans la moindre hésitation :)
Une saison ?Ça c’est une colle, j’aime les 4 saisons ! On n’a pas la chance de les avoir dans les îles ;)
Vous êtes au bon endroit si vous cherchez une photographe...
De reportage
Les photos figées et trop posées, ce n’est pas pour vous ? Vous préférez des photos prises sur l’instant et “au bon moment” sans que vous ne sachiez comment ? Vous souhaitez donc du reportage, et c'est exactement ce que je fais tout en restant discrète. Il y a aura quelques photos plus posées, notamment les photos de couple, mais je vous guide et vous mets à l'aise pour qu'elles soient les plus naturelles et spontanées possible !
A l'écoute
C'est VOTRE jour, et même si j'ai une idée des photos que je prends en mariage, je tiens compte avant tout de vos besoins et de vos envies. Après tout, ce sont vos souvenirs dont il s'agit :) Des photos en N&B ? Beaucoup ou au contraire peu de photos de couple ? Des photos de témoins créatives ? Dites-moi tout !
Empathique
Être votre bras droit, la "femme-à-tout-faire" et une épaule pour vous confier ou vous soulager ? Ce sont mes différentes casquettes en plus de celle de photographe ! En vous accompagnant du mieux que je peux pendant cet événement si précieux, je ressens et vis à fond cette journée à vos côtés, et je la retranscris dans mes images.
@vaikehushan sur Instagram
instainstainstainstainstainstainstainstainstainstainstainsta